dilemma-couverture-philo-3entretien avec Clarke, auteur de ‘Dilemma‘.

Égypte, 1937. La découverte de l’archéologue Michael Dorffman est prodigieuse. Il a retrouvé dans une grotte des codex attribués à des philosophes de la Grèce antique : Platon, Diogène, Aristote et Xénophon. Chose inimaginable, ces écrits dévoilent ce qui allait se passer au cours des siècles. L’avenir est-il écrit, peut-on changer le futur ?
Revenu en Allemagne, les problèmes ne font que commencer pour l’archéologue. Dans ces années trente troublées, les nazis ou leurs adversaires veulent mettre la main sur ces documents pour contrôler l’Histoire…

Clarke nous présente ‘Dilemma’

L’auteur belge imagine des bandes dessinées variées. Avec ‘Mélusine’, il participe avec humour aux belles heures du journal de Spirou. Pour un public plus adulte et des récits plus sombres, il réalise ‘Nocturnes’ ou ‘Luna Almaden’. Concernant ‘Dilemma’, le projet a beaucoup évolué. A l’origine, Clarke souhaitait évoquer des philosophes :


Un récit, deux fins

Ce récit est proposé avec deux fins : dans l’une les nazis remportent la Seconde Guerre mondiale, et dans l’autre les alliés sortent victorieux du conflit. L’Histoire est-elle écrite, peut-on contrôler le futur ?

Deux albums avec des couvertures différentes sont publiés. Le lecteur n’est pas obligé d’acheter les deux versions pour connaître chaque dénouement. Les fins du récit sont disponibles sur le site de l’éditeur, Le Lombard :

Les codex obligeront l’archéologue Dorffman à faire un choix crucial :

Les scènes de ‘Dilemma’ se déroulent pendant deux périodes. Une dans la Grèce antique où les philosophes sont représentés :

Dans l’autre période, les années 1930-1940, quelques dignitaires nazis sont mis en scène :

Clarke évoque la Seconde Guerre mondiale à travers son personnage principal, un archéologue allemand :

‘Dilemma’. Clarke. Le Lombard